Année 2012 – 2013 : EMES Symphonie

EMES SYMPHONIE

SYMPHONIE CHORALE

 

Œuvre pour ensemble vocal, solistes et orchestre symphonique

                                    Composition et direction

 Maria Luisa Macellaro La Franca

Mise en scène

Maud Andrieux

Solistes

Calis, Chloé Faurens, Maria Pelegrin

 

Ensemble vocal Polyphonies à Eysines

Orchestre: Orchestre sans frontière 33

Emes Symphonie

 

La Symphonie EMES  est une œuvre écrite en hommage aux victimes juives de la Shoah, elle s’adresse au public le plus large par son message empreint de valeurs universelles et humaines.

Écrite par Maria Luisa Macellaro La Franca, la « Symphonie EMES » est une œuvre en sept mouvements pour solistes, chœur et orchestre, ayant comme objectif celui de parler plus largement du problème du racisme aujourd’hui.

Elle va être accompagnée par une mise en scène des textes de Marguerite Duras, interprétés par l’ensemble vocal « Polyphonies à Eysines », et mis en scène  par la comédienne Maud  Andrieux.

Les textes d’EMES sont en langue française, latin et yiddish. Ils ont été écrits par Maria Luisa Macellaro La Franca, sauf  le premier (Primo Levi), le quatrième (texte de l’ Agnus Dei)et le dernier texte.

La musique d’EMES est une musique en style yiddish et classique.

En 1942, le régime nazi décide d’exterminer tous les Juifs d’Europe. Plus de six millions d’entre eux, hommes, femmes et enfants, ont péri. Cette « Catastrophe », (Shoah en hébreu), a-t-elle servi de leçon ? Depuis, bien d’autres crimes contre l’humanité ont été commis.

EMES, en yiddish veut dire VERITE. C’est un chant d’espoir et de paix, un chant de tous les peuples unis pour que le monde ne ferme pas les yeux sur les nouvelles formes de racisme et de discrimination commises dans le monde d’aujourd’hui.

 

L’œuvre

1« SI C’EST UN HOMME ». Ecrit pour soliste et  chœur à 4 voix  sur le texte « SI C’EST UN HOMME  » de Primo Levi, grand écrivain juif.  Il présente l’œuvre par le chant d’une victime et les voix de son peuple. Il est chanté en français.

2«  LARMES AMERES ». Ecrit pour soliste et chœur à 4 voix. Il raconte les larmes versées par le peuple qui regrette la catastrophe de la SHOAH, et demande à l’humanité de ne pas reproduire les mêmes horreurs. Il est chanté en  français.

3« LE CHANT DES ETOILES». Ecrit pour soliste et chœur à 4 voix. Il  raconte la déportation des juifs français…Il est aussi en  français.

4« AGNUS DEI ». Ecrit pour chœur  à 4 voix   C’est la demande de pardon de la part de ceux qui ont fermé les yeux sur les déportations. Il est écrit en latin.

5« LA VIE EST PLEINE D’ESPOIR ». Pour chœur  à 6 voix. La voix du peuple pardonne les erreurs et revendique la foi dans l’avenir… Il est en français.

6« TOUTES LES COULEURS DE LA TERRE ».  Pour voix d’enfants  et chœur à 4 voix. La vie continue dans l’arc en ciel de la terre ; ce sont les enfants qui essaieront de changer l’histoire et notre futur.

7« AVA NAGILA ». Le mouvement de la fête ! Ecrit pour soliste et chœur à 4 voix.  Il est en langue yiddish.  « AVA NAGILA » est une incitation à faire la fête tous unis comme des frères!

 

 

         

          

l’équipe artistique

 

 Maria Luisa Macellaro La Franca                  composition et direction

 Maud Andrieux                                                  chorégraphie et  mise en scène

 Orchestre sans frontière 33

 

 Chorale Polyphonies à Eysines

 

Calis, Chloé Faurens, Maria Pelegrin           solistes

Rodolfo Lahoz                                                    guitare

Emmanuel Lahoz                                               harpe

Maria Luisa Macellaro La Franca

Composition et direction

Née en Sicileen 1980, elle commence le piano à dix ans.

C’est au Conservatoire V. Bellini de Palerme qu’elle étudie la composition, la direction d’orchestre, et le piano.

Dès 12 ans, jeune prodige, elle obtient un premier prix en concours, et commence des tournées solistes. Elle participe et obtient de nombreux premiers prix nationaux et internationaux (« Osimo Coppa Pianisti Italiani, A.M.A Calabria, Elsi Meyer Stiftung ») et remporte en 2000 le prix « d’artiste accomplie » lors de la compétition « Ibla Grand Prize » à New York.

Elle obtient en 1999, au Conservatoire V. Bellini, son diplôme avec mention « très bien » à l’unanimité (« voti massimo »).

Elle a joué dans plusieurs grandes salles (théâtre Massimo de Palerme,  Museo dell’Arpa Victor Salvi, Konzert saal de Zurich, Pin Galant à Bordeaux, Vissi d’Arte à Paris, Musée MAM à Rio de Janeiro, auditorium du journal Los Andes à Mendoza, Centro de Cultura Madrid …)

En 2001-2002, elle accompagne le violoniste Rudolf Koelman dans des tournées internationales en Hollande, Suisse, Allemagne, Italie, Etats-Unis… et en 2002, ils enregistrent un disque de répertoire classique.

Par la suite, en 2002, elle part se perfectionner avec  le professeur K. Scherbakov à la Musik Hochschule de Zurich, avec qui elle obtiendra le « konzertdiplom » avec mention très bien en février 2006.

Elle joue aussi dans « le trio Krankspieler », avec percussion et harpe, des répertoires de musique du monde, jazz et classique depuis 2005, et avec lequel elle a enregistré un disque en 2010.

En tant que compositrice, elle réalise plusieurs œuvres pour chœur,  ensemble de chambre et orchestre qui seront données dans différents théâtres italiens et français.

Sa dernière création : la « Cantate pour la mort de Falcone et Borsellino » (créée au théâtre du Casino de Bordeaux, et J Vilar à Eysines) a reçu le prix « Envie d’agir » 2009 ainsi que le label « Iddac ».

Actuellement elle est titulaire du poste de Chef d’orchestre de l’Orchestre Molto Assai de Bordeaux.

Maud Andrieux

Mise en scène

          Maud Andrieux , 30 ans, est metteur-en-scène et comédienne.

Formée au Théâtre des Ateliers d’Aix en Provence avec Alain Simon, elle rejoint Bordeaux où elle entre au Conservatoire.  Ses choix se tournent ensuite vers des metteurs en scènes talentueux et engagés auprès desquels elle travaille pendant 5 ans. En 2003, elle visite le Vietnam et se rend à Diên Biên Phu, ou elle est saisie par l’atmosphère de l’endroit où « rien n’a bougé, où les tranchées sont toujours là et les canons aussi, rouillés, où on a l’impression que la fin de la guerre date d’une semaine ».

A son retour, elle décide d’adapter le célèbre roman autobiographique de Marguerite Duras Un barrage contre le Pacifique  qui raconte les efforts d’une famille de colons pour survivre en Indochine et s’en va jouer la pièce à Saïgon devant Yann Andréa, dernier compagnon de la dramaturge.

La Compagnie du Barrage est créée en 2005 soutenue par la Ville de Bordeaux. S’en suivront de nombreuses représentations à Bordeaux, en Aquitaine, à Duras pour L’Association Marguerite Duras, puis au Cambodge, en Thaïlande, au Maroc, en Turquie dans le Réseau Culturel Français à l’Etranger.

Passionnée par l’histoire française en Indochine et attirée par la culture du sud-est asiatique, elle y fait de fréquents voyages et s’imprègne de cette atmosphère si particulière. Elle procède à l’adaptation théâtrale de grands auteurs et sa conception de la mise-en scène privilégie le texte dans une relation intime avec le spectateur.

Elle poursuit avec la création du spectacle INDOCHINE adaptée du roman de l’auteur bordelais Stéphane Boudy, qui plonge le spectateur en Indochine au Printemps 1954, à Hanoi où trois aviateurs français effectuent des missions au-dessus de Diên Biên Phu, embrasée, à l’agonie. Ils ont 20 ans, 30 ans, que font-ils ici? Puis, elle co-produit le documentaire Engagez-vous, Rengagez-vous, paroles d’anciens d’Indochine.

Elle travaille actuellement sur la création théâtrale et l’adaptation du roman Le Vice-consul de Marguerite Duras qu’elle jouera au Petit Théâtre à Bordeaux au mois d’avril 2012. Avant de repartir pour une tournée à l’étranger.

Polyphonies à Eysines

 

Polyphonies à Eysines est un ensemble choral composé d’une centaine de  choristes amateurs, fondé il y a 30 ANS  par Rodolfo Lahoz.

Actuellement dirigé par Emmanuel Lahoz, les Polyphonies sont un des acteurs importants du chant choral en région Aquitaine.

Les Polyphonies ont chanté dans différents théâtres  de France et  Espagne (Théâtre Jean Vilar Eysines, Pin Galant Mérignac, Entrepôt des Jalles, Abbaye d’Arthous, Biarritz, Eglise Major Madrid, Centro Cultural de  Villalba…). Actuellement elle vient de donner  les chœurs de  l’œuvre de G. Bizet « Carmen » aux côtés du Philarmonic d’Aquitaine et des solistes de l’Opéra Bastide.

En 1992 les Polyphonies ont réalisé une tournée en Argentine (Buenos-Aires, Venado Tuerto, Rio Cuarto, Mendoza, San Juan.) et en 2007 une tournée en Grèce (Kalambaka, Trikala) obtenant un grand succès.

La chorale Polyphonies à Eysines contribue, dans ses objectifs, à la promotion de jeunes compositeurs de la région (Mathieu Ben Hassen « Sur  les chemins du  monde », Maria Luisa Macellaro La Franca « Emes Symphonie »)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s