Année 2006 – 2007 : Cantate de Santa Maria de Iquique


Le répertoire proposé dans ce concert, en nous faisant voyager dans les luttes du peuple chilien, est porteur de parole et d’histoire. Il est aussi imprégné de souffrance et d’espoir. La cantate de Luis Advis raconte l’histoire des mineurs en grève, venus du désert d’Atacama, et massacrés par l’armée dans la ville d’Iquique, le 21 décembre 1907. Des mélodies pures, immortalisées par le groupe mythique des Quilapayun, nous entraînent dans un monde émouvant, celui d’un peuple qui s’est battu pour la liberté. Guitares, flûtes des Andes, charango, harpe et percussions accompagnent la centaine de choristes des Polyphonies d’Eysines dirigés par Rodolfo Lahoz.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s